Une approche de la nourriture qui fait son chemin

 Thierry Origer: «Il reste beaucoup à faire, notamment au niveau de l’éducation et de la documentation.» (Photo: Slow Food)

Thierry Origer: «Il reste beaucoup à faire, notamment au niveau de l’éducation et de la documentation.»
(Photo: Slow Food)

Monsieur Origer, dans quel contexte Slow Food Luxembourg a-t-il été créé et comment a-t-il évolué?

«Les fondateurs du mouvement Slow Food au Luxembourg, dont je suis, étaient déjà membres ou proches du mouvement international qui a été fondé en Italie en 1986 et qui compte aujourd’hui 100.000 membres dans le monde. Nous partagions cette envie de défendre une alimentation qui lie éthique et plaisir, qui défend les producteurs régionaux, les traditions culinaires, les savoir-faire et l’éducation au goût. Depuis, nous organisons régulièrement des conférences et des projections de films autour des thèmes de l’agroalimentaire, en particulier dans le cadre du cycle Hungry Planet au CarréRotondes. Comme rien ne vaut l’exemple et le vécu, nous proposons aussi des visites auprès de producteurs locaux de miel, de fromage, de vin… Quand on voit comment les gens travaillent, quand on goûte leurs produits, on sent vraiment la différence et on a envie de mettre les bonnes choses en avant.

L’époque vous donne raison. Le bio, le local, les marchés n’ont jamais été aussi recherchés…

«C’est vrai que notre philosophie d’une nourriture propre, juste et bonne est de plus en plus partagée et que les consommateurs font de plus en plus attention à ce qu’ils ont dans leur assiette ou dans leur magasin. La consommation consciente a fait son chemin et c’est tant mieux, mais il reste beaucoup à faire, notamment au niveau de l’éducation et de la documentation.

Justement, les Italiens ou les Allemands ont leurs guides qui référencent les restaurants «slow food». Ce serait possible au Luxembourg?

«Il y a peu voire très peu de restaurants luxembourgeois qui s’approvisionnent chez le producteur du coin. Mais, bien sûr, il faut valoriser ceux-là. Nous avons collaboré avec le Guide O en Sarre, pour recommander quelques adresses au Luxembourg. Un autre axe de développement est celui de ‚l’arche du goût‘ qui a pour but de stopper la perte de la biodiversité en recueillant et cataloguant les matières premières de l’agriculture et les produits alimentaires transformés qui jouent un rôle clé dans la culture, l’histoire et les traditions du monde. Plusieurs produits luxembourgeois pourraient entrer dans cette liste.»

Interview de Thierry Origer, président Slow Food Luxembourg, par France Clarinval paru sur paperjam.lu

http://paperjam.lu/questions/une-approche-de-la-nourriture-qui-fait-son-chemin

Le prix de la nourriture

INVITATION

Dans le cadre de l’OPEN SQUARE de l’espace culturel CarréRotondes, SLOW FOOD Luxembourg et Fairtrade Lëtzebuerg organisent des soirées sous la dénomination de HUNGRY PLANET.

La prochaine conférence «Hungry Planet» est organisée avec Fairtrade Lëtzebuerg et SOS Faim dans le cadre de la Journée Mondiale de l’Alimentation.

«Le prix de la nourriture»

Vers la fin de la faim ?

La faim dans le monde : A l’horizon 2050, 9 milliards de bouches à nourrir, alors qu’actuellement, près d’un milliard de personnes souffrent toujours de la faim – dont la majorité sont des paysans et leurs familles, ceux qui produisent la nourriture. Un paradoxe, mais une réalité ! Comment relever ce défi ?

A la veille du 16 octobre, Journée mondiale de l’alimentation, Inoussa Maïga, journaliste et blogueur burkinabé spécialisé sur l’agriculture africaine, sera notre invité pour la soirée. « Googol Farmer », c’est ainsi que l’a baptisé un agriculteur nigérian rencontré à Accra (Ghana) en découvrant qu’il anime un blog sur l’agriculture africaine (http://googolfarmer.info/). Journaliste consultant dans les domaines des médias et la communication participative pour le développement, il s’investit pleinement sur les questions liées à l’agriculture, à la pêche artisanale, au monde rural. Ce qui l’amène à épouser certaines causes comme la sécurité alimentaire, la sécurisation foncière, la promotion de la pêche artisanale, valorisation des savoirs paysans, etc.

Nourrir à quel prix ? Alors que 72 % de la nourriture produite en 2013 provient des petites fermes, de leur côté, des start-up financées par les géants du numérique (Bill Gates, Google, Facebook…) élaborent des produits nutritionnels „high-tech“ censés résoudre les problèmes alimentaires mondiaux. En réalité, ils risquent d’aggraver la dépendance des pays du Sud vis-à-vis de solutions ponctuelles et de mettre en péril l’investissement dans les cultures vivrières… Du Niger à l’Inde en passant par les États-Unis, le documentaire Nourrir à tous prix ? (52 min) expose les facteurs qui ont conduit à la redéfinition des paradigmes de l’aide alimentaire et explore les options qui se dessinent pour l’avenir du monde agricole.

Nourritures essentielles: le Traiteur Steffen compose un menu qui s’inspire d’aliments de base en usage dans le monde, et notamment en Afrique de l’Ouest:

  • Le Bissap Maison

Une déclinaison de bouchées froides

  • Taboulé de Millet et Boulgour, Menthe, persil et coriandre, citron vert
  • Chou blanc à l’Ethiopienne, Cumin et curcuma

Les pièces chaudes

  • Velouté de patate douce, Lait de coco, gingembre et cardamome
  • Tajine de banane Plantain et oranges confites, haricots, pois et autre légumineuses…

La touche sucrée

  • La petite crème cuite au chocolat, tapioca et cannelle

Discussion dans l’ambiance conviviale du CarréRotondes.

Date :
Mercredi 15.10.2014 à 18:30 heures
Lieu et adresse :
Carré Rotondes, 1 rue de l’Aciérie, Luxembourg-Hollerich
Frais de participation :
Membres(*): EUR 14,- Non-membres : EUR 18,-
(*) Membres Slow Food, Fairtrade et SOS Faim

L’inscription pour cet évènement doit se faire par virement des frais de participation sur le compte CCP no. IBAN LU03 1111 1719 6884 0000 de l’a.s.b.l. Slow Food Luxembourg avec la mention «Soirée Alimentation», avant le vendredi, 10 octobre 2014.

www.slowfood.lu

Slow Food News Mai 2014

  1. Einladung zu einer gemeinsamen Veranstaltung der Convivia Saarland, Mosel-Hunsrück-Eifel und Luxemburg. Koordinator ist das Convivium Saarland, deshalb muss die Anmeldung direkt an das Convivium Saarland erfolgen
    Invitation (en langue allemande) pour un événement organisé par les Convivia de la Saare, de la Moselle et du Luxembourg. L’inscription doit se faire auprès du convivium de la sarre.
    www.slowfood.de/slow_food_vor_ort/saarland/termine/kulinarischer_spaziergang_rund_um_mannebach/
  2. Les news antérieurs sont publiés sur notre site internet www.slowfood.lu
    Frühere slow news finden sie auf unserer Internetseite www.slowfood.lu
  3. N’oubliez pas de nous communiquer toute modification de votre adresse e-mail.
    Teilen sie uns bitte mit, wenn sich ihre e-mail Adresse ändert.

«Fashion Victims» – Le textile en mode «unfair»

INVITATION

Dans le cadre de l’OPEN SQUARE de l’espace culturel CarréRotondes, SLOW FOOD Luxembourg et Fairtrade Lëtzebuerg organisent des soirées sous la dénomination de HUNGRY PLANET.

La prochaine conférence «Hungry Planet» est organisée avec Caritas Lëtzebuerg.

«Fashion Victims»

Le textile en mode «unfair»

Fashion victims

Au Bangladesh, plus de 4,5 millions de personnes travaillent dans les 5600 usines d’habillement du pays. Depuis 2005, les incendies et effondrements d’usines se sont succédé au rythme effrayant d’au moins un accident par semaine. La situation est devenue notoire lorsque le 24 avril 2013 l’usine du Rana Plaza à Dacca, capitale du Bangladesh, s’effondre et laisse un nombre impressionnant de 1138 travailleuses tuées et plus de 1500 personnes blessées, dont d’ailleurs les familles n’ont pas été indemnisées à ce jour.

Une mode en mode fair?

Un mois avant le premier anniversaire de ce terrible accident, Daniela Ragni, collaboratrice de Caritas Luxembourg est partie au Bangladesh pour travailler avec les partenaires locaux sur l’amélioration des conditions de production dans l’industrie textile ainsi que sur les conditions de vie des ouvriers.

Un an après l’effondrement du Rana Plaza, la lutte pour la justice continue, cependant les conditions de vie et de travail des ouvriers restent encore très dures.

Sur base de slides, de photos et de courtes vidéos Daniela Ragni fera un historique et un état des lieux de la situation sur place et répondra à des questions sur des stratégies visant à éliminer à moyen terme les conditions de travail scandaleuses dans le secteur du textile et de la mode au niveau mondial (exposé en français, possibilité de questions en allemand).

Un menu en mode fair

A l’occasion de la campagne «Lëtz Step to Fair Trade» le Traiteur Steffen compose un menu à base de produits résolument Fair Trade :

  • Une déclinaison de bouchées froides
    • Maki de boulgour daurade et mangue confite
    • Mini-cake aux céleris râpés, cannelle et muscade, éclats de chocolat noir Fairtrade
  • Les pièces gourmandes
    • Quinoa germé aux asperges et chips du jardin
    • Petit risotto de riz rouge et blette croquante, gouttelettes d’huile de sésame
  • La touche sucrée
    • Panna cotta de rhubarbe au café Max Havelaar
    • Crumble de coco, thym et gingembre.

– Discussion dans l’ambiance conviviale du CarréRotondes.

Date :
Mercredi 21.05.2014 à 18:30 heures
Lieu et adresse :
Carré Rotondes, 1 rue de l’Aciérie, Luxembourg-Hollerich
Frais de participation :
Membres(*): EUR 14,-
Non-membres : EUR 18,-
(*) Membres Slow Food, Fairtrade et Caritas

L’inscription pour cet évènement doit se faire par virement des frais de participation sur le compte CCP no. IBAN LU03 1111 1719 6884 0000 de l’a.s.b.l. Slow Food Luxembourg avec la mention «Soirée Fashion», avant le vendredi, 16 mai 2014.

Les fromages de saison et la saison des fromages

INVITATION

Dans le cadre de l’OPEN SQUARE de l’espace culturel CarréRotondes, SLOW FOOD Luxembourg organise des soirées sous la dénomination de HUNGRY PLANET.

Nous avons le plaisir de vous inviter à notre prochaine soirée:

«Les fromages de saison et la saison des fromages»

Suite à notre soirée « fromages en danger » de novembre 2012 qui avait connu un grand succès, nous avons le plaisir de vous inviter à une nouvelle soirée avec Pierre Avon, maître-fromager de la « La Cave à fromages » à Luxembourg-Ville.

Cette fois-ci, Pierre nous parlera des saisons des différentes familles de fromages, des différences entre les fromages fait avec le lait d’été et le lait d’hiver quand les bêtes sont à l’étable, etc.. La présentation sera accompagnée par une sélection de photos.

Dégustation de fromages d’été et d’hiver sélectionnés par Pierre Avon et présentés par Steffen Traiteur :

Comté d’été et comté d’hiver
Le brocciu corse et son crémeux de jeunes morillons
Chèvre d’été et chèvre d’hiver
Le puis du Luxembourg, tartare d’asperges et gelée légère aux pomelos
Brie de Nangis d’été et Brie de Nangis d’hiver
Roquefort et lit de roquette, vinaigrette framboise-fruits secs
Tome crayeuse de Savoie d’été et tome crayeuse de Savoie d’hiver
Sélection de pains de chez Pains & Tradition
Petite salade de fruits frais

Une sélection de vins blancs et rouges sera disponible au bar et le public choisira ses préférences (vins non compris dans le prix d’entrée)

Discussion dans l’ambiance conviviale du CarréRotondes.

Date : Mercredi 23.04.2014 à 18:30 heures

Lieu et adresse : Carré Rotondes, 1 rue de l’Aciérie, Luxembourg-Hollerich

Frais de participation : Membres: EUR 14,- Non-membres : EUR 18,-

L’inscription pour cet évenement doit se faire par virement des frais de participation sur le compte CCP no. IBAN LU03 1111 1719 6884 0000 de l’a.s.b.l. Slow Food Luxembourg avec la mention «Soirée FROMAGES», avant le vendredi, 18 avril 2014.