Visite guidée des jardins du couvent »Klouschtergaart » (Rapport / Bericht)

Slow Food se met au vert

Visite du « Klouschtergaart » le dimanche 12 septembre 2010

Bel bol de légumes frais et croquants pour les ami(e)s de Slow Food lors de la visite guidée des jardins du « Klouschtergaart » !

Ces installations situées en face de l’abbaye Neumunster dans le quartier Grund sont gérées par les services Jardinage de la Ville de Luxembourg.

Notre guide M. Steve Schwartz, maître-jardinier des lieux, nous a ouvert son sérail et partagé sa passion pour les légumes oubliés. Grâce à la culture de variétés comme l’arbre aux épinards, la carotte sauvage ou la betterave Chioggia, il compte conserver la tradition et contribuer à la biodiversité.

La visite était suivie d’un menu végétarien composé de légumes cultivés dans le « Klouschtergaart » et préparée par la talentueuse cuisinière Mme Corinne Colles du Naturmusée :

Muertenzopp mat enger Kastanienenhauf, Polentaschnëtter mat Hierschtzalot

Defteg Samosa ob engem Geméisragout mat enger erfreschender Kräiderzalot

Risotto mat Geméiser aus dem Gaart.

Biren-Tonkabounencrème mat Birenkompott an enger Schokolasglace

Le repas s’est terminé dans une ambiance des plus conviviales.

Photo-1

Visite guidée des jardins du couvent »Klouschtergaart » (Invitation / Einladung)

INVITATION

(deutsche Fassung siehe weiter unten)

«Visite guidée des jardins du couvent »Klouschtergaart » à Luxembourg-Grund »

M. Steve Schartz, véritable passionné des légumes oubliés nous fera découvrir les jardins du couvent collés au pied des fortifications de la Ville de Luxembourg dans le cadre pittoresque du Grund. Il nous donnera un aperçu sur l´histoire du jardin et des informations sur les différentes légumes cultivés dans le jardin.

Après la visite nous passerons à table dans le café de la cuisine, ou la chef des lieux, Madame Corinne Colles nous aura préparé un menu végétarien surprise en 3 plats avec les légumes cultivés dans le « Klouschtergaart ». Après le dejeuner vous aurez aussi la possibilité de visiter le musée.

La visite sera faite en langue luxembourgeoise.

Date :
Dimanche, 12 septembre 2010 à 10.15
Lieu et adresse :
Entrée du Musée national d´histoire naturelle au Grund,
25, rue Munster
www.mnhn.lu
Possibilité de parking :
Parking St.Esprit + Asenceur dans de Grund et Parking Bisserwee
Frais de participation :
Visite et menu ( 1 verre de vin et 1 café compris)
Membre : EUR 30,- Non-membre : EUR 35,-

L’inscription pour cet évenement doit se faire par virement des frais de participation sur le compte CCP no. IBAN LU03 1111 1719 6884 0000 de l’a.s.b.l. Slow Food Luxembourg avant le jeudi 9 septembre 2010.


EINLADUNG

„Führung durch den „Klouschtergaart“ in Luxemburg-Stadtgrund“

Herr Steve Schartz, begeisterter Gärtner und Verantwortlicher des für den „Klouschtergaart“ wird uns durch den idyllischen Garten an den Hängen der Festung im pittoresken Grund führen und uns Informationen zur Geschichte des Gartens und den angebauten Gemüsesorten geben.

Im Anschluß an diesen „kulinarischen Spaziergang“ begeben wir uns zu Tisch in der Cafeteria des Museums, wo die Köchin Corinne Colles und mit dem Gemüse des „Klouschtergaart“ ein 3-gängiges vegetarisches Menu vorbereitet haben wird.

Im Anschluss an das Essen kann auch das Museum besichtigt werden.

Die Führung wird in luxemburgischer Sprache erfolgen.

Datum :
Sonntag, 12. September 2010 um 10.15 Uhr
Adresse :
Eingang vom Naturmuseum im Stadtgrund, 25, rue Munster
www.mnhn.lu
Parkmöglichkeiten :
Parking St.Esprit + Lift in de Stadtgrund.
Parking Bisserwee
Kostenbeitrag :
Führung und Menu (1 Glas Wein und 1 Kaffee inklusive)
Mitglieder: EUR 30,- Nicht-Mitglieder: EUR 35,-

Die Einschreibung erfolgt durch Überweisen des Kostenbeitrags auf das Konto CCP no. IBAN LU03 1111 1719 6884 0000 der a.s.b.l. Slow Food Luxembourg bis zum Donnerstag 9. September 2010.

300 étudiants pour le «slow food»

Au siège du mouvement écolo-gastronome

300 étudiants pour le «slow food»

En Italie, les jeunes gastronomes adeptes d’une alimentation «durable» ont leur université

Dans un hameau du Piémont (nord), l’Université des sciences gastronomiques (UNISG), fondée par le mouvement Slow Food, accueille plus de 300 étudiants venus du monde entier pour devenir des gastronomes résolus à défendre une alimentation «durable» et de qualité.
En plein coeur de la région viticole des Langhe et à quelques encablures d’Alba, «capitale» de la truffe blanche, ce «campus» se trouve à Pollenzo, petit bourg pittoresque dépendant de la commune de Bra qui est le siège du mouvement écolo-gastronome fondé en 1986 par Carlo Petrini.
Ayant pour emblème un escargot, Slow Food, qui revendique 100.000 membres dans 132 pays, se bat contre l’uniformisation du goût et pour la défense d’une gastronomie respectueuse de l’environnement et des traditions locales. Mais dans l’imposant bâtiment du XIXe siècle construit par la famille royale de Piémont-Sardaigne qui abrite l’Université, pas de fourneaux ni de casseroles.

Composantes «affectives, culturelles et humanistes»

Les étudiants ne sont pas là pour devenir chefs mais «gastronomes», de «nouvelles figures» pouvant travailler dans tous les champs de l’«agroalimentaire de qualité»: production, distribution, promotion et communication, selon l’UNISG.
«L’Université est née en 2004 de l’idée de Carlo Petrini de concevoir la gastronomie comme une science» en mettant l’accent sur les composantes «affectives, culturelles et humanistes» sans lesquelles «on ne réussit pas à comprendre la valeur de l’alimentation», raconte le directeur, Valter Cantino. Agronomie, viticulture, biologie, analyse sensorielle des aliments, histoire de la cuisine et du vin, anthropologie, marketing, communication figurent parmi les matières enseignées. Les étudiants font par ailleurs cinq voyages d’études par an en Italie ou à l’étranger.
L’UNISG étant privée, cet enseignement a un coût élevé: 13.500 euros par an pour le cycle en trois ans (licence), 21.000 euros pour le master d’un an. Environ un tiers des étudiants bénéficient de bourses. C’est cette approche interdisciplinaire qui plaît aux étudiants.
«J’ai fait un bac S et une prépa physique-chimie mais la manière d’étudier ne me correspondait pas. En France, quand on pense à la nourriture, ou c’est très technologique ou il faut devenir cuisinier» alors que «j’attendais de comprendre plus que de faire», souligne Guillemette Barthouil, Française de 21 ans, originaire de Peyrehorade (Landes, sud-ouest).
Fille de producteurs de foie gras et de saumon fumé, membres de Slow Food, elle n’exclut pas de reprendre l’entreprise familiale mais veut d’abord poursuivre ses études dans l’agriculture et le développement du territoire.
Californien de 26 ans, Laine Steelman est lui aussi sensibilisé depuis longtemps aux préceptes de Slow Food, ayant été dès 14 ans commis chez le célèbre chef californien Alice Waters, membre du mouvement.
Après sa formation, il envisage de mettre en place une structure à but non lucratif pour développer l’agriculture bio et l’économie rurale dans le Kentucky, Etat beaucoup moins réceptif aux idées «slow food» que sa Californie natale.
Un projet pour lequel il affiche son optimisme: «avec la crise, tout a changé et tout le monde sait qu’il faut modifier le système d’alimentation, se concentrer plus sur l’économie locale au lieu d’importer des produits venant de l’autre bout du monde».
Equatorienne de 24 ans, Claudia Garcia s’interroge de son côté sur la confrontation avec le monde du travail après la formation. «Peut-être qu’en sortant, on s’apercevra que ce qu’on a vu, c’était de l’utopie», estime-t-elle, «mais ce sont les utopies qui ouvrent la voie». (AFP)
Dieser Text ist urheberrechtlich geschützt.
Quelle:
Verlag: Luxemburger Wort Publikation: Luxemburger Wort
Ausgabe: Nr.205  Datum: Freitag, den 03. September 2010
Seite: Nr.93

Buntes Bentheimes Schwein, Bières SIMON et Pains à la bière

INVITATION

(deutsche Fassung siehe weiter unten)

Pour clôturer le premier semestre 2010 avec une véritable manifestation Slow Food, nous avons le plaisir de vous inviter à la soirée

«Buntes Bentheimes Schwein, Bières SIMON et Pains à la bière »

Lors de cette soirée nous avons la chance de réunir 4 professionnels passionnés par les produits de qualité et la philosophie du Slow Food :
Hans Poppelaars, chef de cuisine du Manoir Kasselslay, nous proposera différents plats autour du porc « Buntes Bentheimer Schwein ». Cette race de porc, presque disparue il y a quelques années et sauvée par des éleveurs comme Marc Hoffmann, présent lors de la soirée. Ces plats seront accompagnés de bières spéciales SIMON et nous avons le grand plaisir d’accueillir à cette soirée Betty Fontaine, gérante de la brasserie SIMON, qui nous donnera toutes les explications nécessaires concernant les bières dégustés.
Pour compléter le trio, Jean Kircher, Slow Baker de l’année 2006, nous a fait des pains spéciaux en harmonie avec les bières et les plats. Une soirée à ne pas manquer !!! … et voilà le menu :

Pain d’amis et amuse bouche ‘cochon’ , SIMON PRESTIGE
Salade d’été, rillettes et vinaigrette à l’épeautre, SIMON DINKEL, pain à la même bière
Carré de porc confit à l’ail des ours, Pommes de terre au gros sel
SIMON REGAL et WELLEN OURDALLER, pain au Wellen Ourdaller
Chèvre ‘Ferme Baltes’ aux graines de moutarde, bière OKULT Blanche, pain à l’Okult blanche avec graines de moutarde
Sorbet bière ‘Wellen Ourdaller’

Date :
Vendredi 16 juillet 2010 à 19.30 heures
Lieu et adresse :
Manoir Kasselslay, Maison 21 à L-9769 RODER (www.kasselslay.lu)
Frais de participation :
Menu avec les bières SIMON (sans autres boissons)
Membre : EUR 55,-  Non-membre : EUR 60,-

L’inscription pour cet évenement doit se faire par virement des frais de participation sur le compte CCP no. IBAN LU03 1111 1719 6884 0000 de l’a.s.b.l. Slow Food Luxembourg avant le mardi 13 juillet 2010.
Pour ceux qui désirent prolonger le séjour et passer la nuit à Roder, le Manoir Kasselslay propose  quelques très belles chambres (www.kasselslay.lu)
A 10 minutes de Roder se trouve aussi l’Hotel- Château d’Urspelt ( www.chateau-urspelt.lu )
Profitez aussi de faire du covoiturage ou d’utiliser le Night Rider (Tel. 8002 1010 – www.nightrider.lu)


EINLADUNG

Zum Abschluß des ersten Semesters 2010, freuen wir uns Sie auf folgende echte Slow Food Veranstaltung einladen zu können :

«Buntes Bentheimes Schwein“, Biere der Brauerei SIMON und Spezialbrote „Pains et Tradition“

Wir haben das Glück an diesem Abend 4 Menschen mit uns zusammen zu bringen, denen sehr viel an guten Produkten und der Slow Food Philosophie liegt:
Hans Poppelaars, Chef des Manoir Kasselslay, wird uns mit verschiedenen Gerichten rund um das « Bunte Bentheimer Schwein » verwöhnen. Diese wunderbare Schweinerasse gäbe es heute wahrscheinlich nicht mehr, wenn sich nicht Züchter wie Marc Hoffmann für Ihre Rettung eingesetzt hätten.
Zu den Gerichten werden die Spezialbiere des Braurerei SIMON gereicht und wir freuen uns, dass Betty Fontaine, Geschäftsführerin der Braurerei SIMON anwesend sein wird um uns die notwendigen Erklärungen zu den Bieren zu geben.
Last but not least, Jean Kircher, Slow Baker des Jahres 2006, hat Spezialbrote in Harmonie zu den Gerichten und Bieren gebacken.
Ein Abend also, den es nicht zu verpassen gilt… und hier ist das Menu:

Freundschaftsbrot, „schweinische“ Amuses-bouches , SIMON PRESTIGE
Rillettes vom Schwein auf Sommersalat mit Dinkelvinaigrette, SIMON DINKEL, Brot vom selben Bier
Schweinekarree konfiert an Bärlauch, Kartoffeln auf grobem Salz, SIMON REGAL et WELLEN OURDALLER, Brot mit Wellen Ourdaller
Ziegenkäse vom Hof Baltes mit Senfkörner, OKULT Blanche, Brot mit Okult Blanche und Senfkörner.
Sorbet mit Wellen Ourdaller

Datum :
Freitag, 16. Juli 2010 um 19.30 Uhr
Adresse :
Manoir Kasselslay, Maison 21 in L-9769 RODER (www.kasselslay.lu)
Kostenbeitrag :
Menu mit den Bieren SIMON (ohne andere Getränke)
Mitglieder: EUR 55,- Nicht-Mitglieder: EUR 60,-

Die Einschreibung erfolgt durch Überweisen des Kostenbeitrags auf das Konto CCP no. IBAN LU03 1111 1719 6884 0000 der a.s.b.l. Slow Food Luxembourg bis zum Dienstag 13. Juli 2010.
Wer gerne den Aufenthalt verlängern und die Nacht im Manoir Kasselslay verbringen möchte, hat einige sehr schöne Zimmer zur Auswahl (www.kasselslay.lu)
10 Minuten von Roder entfernt befindet sich auch das Hotel- Château d’Urspelt ( www.chateau-urspelt.lu )
Fahrgemeinschaften oder der Night Rider (Tel. 8002 1010 – www.nightrider.lu) sind auch eine Möglichkeit sich zu bewegen.

Slow Food News no. 3 / 2010

  1. Wie jedes Jahr fand auch dieses Jahr wieder die Slow Food Messe, organisiert von Slow Food Deutschland, in Stuttgart statt. Einen schönen Bericht zu diesem „Markt des guten Geschmackes“ findet Ihr auf unsere Webseite: http://www.slowfood.lu/2010/04/markt-des-guten-geschmacks-die-slow-food-messe-2010/
    Comme chaque année la foire Slow Food organisé par Slow Food Allemagne a eu lieu à stuttgart. Un beau reportage sur ce « Marché du bon Goût » se trouve sur notre site web : http://www.slowfood.lu/2010/04/markt-des-guten-geschmacks-die-slow-food-messe-2010/
  2. Die Tourismuszentrale des Saarlandes organisiert die erste SLOW TOUR im UNESCO Biosphärenreservat im Bliesgau / Saarland. Weitere Informationen, http://www.tourismus.saarland.de/de/top-angebote/o-slow-tour-im-saarland.
    Le bureau de tourisme de la Saare organise le premier SLOW TOUR dans le parc naturel UNESCO dans le Bliesgau en Sarre. Pour plus d’infos, http://www.tourismus.saarland.de/de/top-angebote/o-slow-tour-im-saarland
  3. Mitglied von Slow Food Luxembourg können nur physische Personen werden. Um aber Gesellschaften auch die Möglichkeit zu geben,  unseren Verein zu unterstützen, gibt es den Förderverein. Falls Sie also Firmen kennen (welche nicht unbedingt aus dem Nahrungsmittelbereich kommen müssen), dann melden Sie sich bitte. Weiter Informationen hier.
    Seules les personnes physiques peuvent devenir membre de notre association. Pour donner la possibilité à des sociétés (qui ne doivent pas nécessairement provenir du secteur alimentaire) de nous soutenir, nous avons créé le comité de soutien. Si vous connaissez des intéressés, merci de nous informer. Plus de détails ici.
  4. Die vorherigen Slow Food News könnnen auf unserer Webseite eingesehen werden,
    Les Slow Food News antérieurs peuvent être consultés sur notre site web.
    http://www.slowfood.lu/cat/news/
  5. Si votre adresse e-mail change, merci de nous aviser